Menu

Thèmes des années prochaines

2017

Héritage du pouvoir
Journées européennes du patrimoine des 9  | 10 septembre 2017


Quel est le rapport entre le patrimoine et le pouvoir? Les châteaux en imposent par leur site, leurs dimensions et leur aménagement, qui sont une démonstration de domination seigneuriale et de puissance économique. Par le choix des matériaux et le programme iconographique, les édifices publics, tel le Palais fédéral, se veulent une image du souverain, les cathédrales et les couvents signalent un pouvoir qui échappe à ce monde tout en matérialisant l’ambition de l’Église à exercer une influence spirituelle et temporelle. Les maisons patriciennes dans les villes se reconnaissent immédiatement à leur façade, les prisons à leurs murs et aux barreaux des fenêtres, qui indiquent des lieux de sanction et de surveillance. Le pouvoir recourt à des langages formels divers qui évoluent au cours du temps. Mais ces langages ne se laissent pas toujours reconnaître comme tels ni déchiffrer au premier abord. Pourquoi le hall d’une banque fait-il penser à un temple grec? Qui peut voir dans une école moderne le reflet de l’État dans sa qualité de garant de l’instruction publique? Comment le pouvoir s’exprime-t-il dans un bâtiment industriel purement fonctionnel ou dans une austère caserne? Qu’est-ce que les découvertes archéologiques nous apprennent sur l’histoire des rapports de pouvoir? Les Journées du patrimoine 2017 vous invitent à cheminer sur les traces, tantôt bien visibles, tantôt latentes, du pouvoir dans le patrimoine culturel.


2018

Année du patrimoine culturel 2018
Journées européennes du patrimoine des 15  | 16 septembre 2018

L'année 2018 sera consacrée au patrimoine culturel. Dans toute l'Europe, on célèbrera le European Year of Cultural Heritage 2018 sur le thème de "Sharing Heritage". La Suisse et les Journées du patrimoine y participeront.


2019

Couleurs (titre provisoire)
Journées européennes du patrimoine des 14  | 15 septembre 2019


On leur attribue le pouvoir de calmer, de stimuler ou d’envoûter: de tous temps, les couleurs ont été utilisées, parallèlement aux formes, pour produire certains effets sur les personnes. On les trouve partout. Aujourd’hui, leur emploi est fortement conditionné par les mécanismes de la mode, tandis que, dans l’Antiquité et au Moyen-Age, il dépendait largement de la disponibilité des différentes teintes, puisqu’on ne disposait pas encore de pigments artificiels. La signification prêtée aux couleurs n’est pas le seul élément à avoir évolué au fil du temps: c’est aussi le cas de leur fabrication, de leur usage et des moyens de les conserver. Au-delà de leur symbolique, les couleurs nous parlent donc aussi de l’histoire de la technique, de l’industrie, de l’artisanat et du commerce. Si l’homme colore une partie de son environnement, celui-ci a bien sûr aussi ses teintes naturelles, qui caractérisent les sites construits et les paysages et fournissent à l’observateur des indices sur les richesses du sous-sol et sur le climat. Le patrimoine architectural et le patrimoine archéologique sont de parfaits exemples pour mettre en évidence toutes ces facettes et nuances de la couleur.

  • Actuel
  • venezvisiter.ch Journées du patrimoine
  • Bulletin
  • Médias
  • L'Action politique
  • Formation continue
  • Année du jardin 2016
  • Agenda
  • Librairie en ligne
  • Organisations
  • Documents de base
  • Concours photographique pour les jeunes
  • A propos de NIKE
  • Contact
  • Deutsch
  • Français
  • S'identifier